Play
  • 1
    1
    01:23
    Prologue
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 2
    1
    02:03
    Les Vivants et les morts
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 3
    1
    01:11
    Générique
    Bulgarian Symphony Orchestra and Choirs
    37680 21570
  • 4
    1
    02:12
    Dallas et Rudi
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 5
    1
    02:59
    Rudi va chercher les secours
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 6
    1
    02:04
    Le Nettoyage
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 7
    1
    02:06
    Le Dernier aveu de Lorquin
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 8
    1
    01:56
    La Maîtresse de Rudi
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 9
    1
    01:54
    L’Accident
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 10
    1
    01:51
    Hachemi
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 11
    1
    01:28
    Gisèle et Franck
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 12
    1
    01:12
    Les Ennuis de Format
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 13
    1
    00:41
    Douce lumière
    Lorraine Mordillat
    37681 21570 37682
  • 14
    1
    00:35
    Madame Kops
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 15
    1
    01:13
    Les deux copines
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 16
    1
    03:01
    La Solitude de Dallas
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 17
    1
    01:31
    Serge et la proposition
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 18
    1
    02:36
    Vers l’explosion
    Jean-Claude Petit
    21570
  • 19
    1
    01:43
    J’ai fait c’que j’ai pu
    Bulgarian Symphony Orchestra and Choirs
    37680 21570
  • 20
    1
    01:09
    Générique fin
    Bulgarian Symphony Orchestra and Choirs
    37680 21570
Jean-Claude Petit

En 1982, le cineaste et romancier Gerard Mordillat offre la musique de son premier long-metrage, Vive la sociale !, au compositeur Jean-Claude Petit, arrangeur et couturier vedette de la chanson francaise, de Julien Clerc a Claude Francois. Avec ce film, Petit tourne le dos a la variete pour mieux s?immerger dans la musique pour l?image. Vive la sociale ! lui sert de point de depart, de tremplin pour une longue serie de films a succes : Jean de Florette, Manon des Sources, Cyrano de Bergerac, Mayrig, Le Zebre, Le Hussard sur le toit, Beaumarchais, Podium...

Mais surtout, a travers les annees, le compositeur restera toujours fidele a sa collaboration fondatrice avec Gerard Mordillat. Aujourd?hui, ils se retrouvent pour un vaste feuilleton televise, Les Vivants et les morts, evenement de la rentree 2010 sur France 2 (diffusion octobre) et 2011 sur Arte. L?histoire d?un couple, Rudi et Dallas, emporte dans le torrent de l?histoire contemporaine : leur usine ferme, les familles se dechirent, la lutte pour la survie dresse les uns contre les autres. Un grand sujet social qui a emporte tres loin, tres haut l?ecriture de Jean-Claude Petit, avec une partition genereuse et lyrique, pour orchestre et choeurs, une sorte de symphonie romantique qui apporte aux images de Gerard Mordillat une valeur d?elevation. En retrouvant son metteur en scene fetiche, Jean-Claude Petit renoue avec la grandeur d?inspiration de ses grandes reussites.